Taille de Rosiers : 5 Erreurs à ne Jamais Faire

Vous voulez tous voir vos rosiers en bonne santé.

Vous avez à suivre quelques conseils importants.

Mais aussi vous devez éviter quelques fautes lors de la taille de ces rosiers, sinon vous risquez de les endommager.

Ce sont des gestes simples à apprendre, ne laissez rien au hasard.

Dans cet article, nous allons vous montrer quelques erreurs à éviter lorsque vous taillez vos rosiers.

I- Mal tailler ses rosiers :

C’est une erreur grave à éviter.

Coupez les bois morts ainsi que les rameaux qui poussent vers l’intérieur.

Lorsque vous trouvez des rameaux qui encombrent votre plante ou bien des rameaux qui ont arrêté de fleurir, n’hésitez jamais de les supprimer.

Pour éviter l’encombrement afin d’aérer le centre de votre rosier et de permettre le passage de la lumière, coupez les branches non actifs et  garder au maximum 5 branches qui poussent vigoureusement.

II- Couper droit les branches :

C’est une erreur à éviter absolument lorsque vous taillez vos rosiers.

Il est fortement recommandé d’incliner votre outil pour que la coupe se fasse en biais, c’est-à-dire la pente du côté opposé au bourgeon.

N’oubliez pas de désinfecter votre outil entre deux rosiers différents pour ne pas risquer de propager la maladie éventuelle de l’un vers l’autre.

III- Choisir la mauvaise période pour tailler ses rosiers :

La taille de votre plante doit se faire dans une période bien précise, sinon, vous risquez de l’endommager.

Vous pouvez les tailler à la fin de l’hiver, ou bien en mois de novembre.

Durant la première période de taille c’est-à-dire vers la fin de l’hiver, ne tailler jamais en périodes de gelées et éviter de couper trop court car vous risquez de perdre la floraison.

IV- Ne pas protéger ses rosiers contre le froid et le gel :

Dans certaines régions le froid et le gel nuisent à vos plantes.

Vous êtes alors dans l’obligation de les hiverner pour avoir une meilleure floraison.

Pour cela, utilisez un voile d’hivernage pour les protéger du froid et des précipitations.

V- Négliger l’importance du point de greffe :

C’est l’endroit le plus sensible de votre rosier, il est très fragile.

Le point de greffe est facilement identifiable par la formation du bourrelet au bas de la tige.

Avant l’hiver, enterrez le point de greffe de deux centimètre pour s’abriter du froid et du gel.

Au printemps dégagez-le rapidement.

Si vous habitez dans un endroit où l’hiver est doux, ne l’enterrez pas pour ne pas le pourrir.

Pour les zones humides, ajoutez un paillis de feuilles mortes pour les protéger contre les champignons.

Vous pouvez lire aussi :

3 Plantes Désinfectantes et Désodorisantes pour votre Intérieur

Marc de Café : 3 Utilisations Efficaces dans Votre Jardin

 

© Pour Mieux Apprendre- Tous droits réservés 2021